:: Dix petits nègres de Agatha Christie ::

L'histoire
La pièce se déroule en Angleterre, en pleine mer, sur une île appelée l'Ile du Nègre. Les propriétaires, Monsieur et Madame O'Nyme invitent dix personnes à passer une semaine paradisiaque sur leur domaine. A l'arrivée des invités, les hôtes ne sont pas là pour les accueillir. Les vacanciers ne sont pas au bout de leur surprise. En réalité, les O'Nyme ont réunis ces étrangers pour de toutes autres raisons. Un inquiétant gramophone accuse chacun d'entre eux d'un crime impuni. Serait-ce l'heure de l'ultime jugement? En raclant sa faux contre les murs, la faucheuse ne se fait en effet pas attendre. Elle vient cueillir un à un les invités prisonniers de l'île et ce, au rythme d'une comptine sinistre promettant une fin inéluctable pour chacun. Qui pourra en réchapper? Qui sont ces invités? Sont-ils réellement des assassins? Les O'Nyme ont-ils jamais existé? Qui pourrait être assez diabolique pour orchestrer une telle mise en scène? Et si un fou s'était glissé parmi les dix invités...

A propos de Agatha Christie
Agatha Christie (1891-1976) née près d'Oxford est une romancière qui illustra le roman policier dit classique en écrivant des romans où seul importe l'énigme et où le dénouement serre de près la fin du récit. L'exploitation systématique du peu vraisemblable y tend à égarer le lecteur, puis à le surprendre comme dans l'exemple du roman Le meurtre de Roger Ackroyd où le meurtrier est le narrateur. Le roman policier d'Agatha Christie en tant que pur mécanisme de situations et jeu abstrait avec le lecteur garde de nombreux adeptes. Certains de ses personnages comme le détective Hercule Poirot sont devenus des archétypes.

Le roman Dix petits nègres, paru au tout début de la seconde guerre mondiale, n'a cessé de représenter aux yeux d'un public sans cesse renouvelé, l'exemple même de la perfection en matière d'intrigue policière. Celui-ci marque certainement l'apogée de l'oeuvre d'Agatha Christie qui est composée de 66 romans, une vingtaine de recueils de nouvelles, 18 pièces de théâtre et quelques ouvrages non policiers. Ce roman a été écrit dans la maturité de celle qui aimait se parer du titre de duchesse de la Mort. Le texte de la pièce que nous présentons a été retravaillé par le Dossier K en prenant comme ouvrage de départ l'adaptation de Pierre Brive et Meg Villars.

Optique de mise en scène
Dix petits nègres est une pièce trompeuse. Le spectateur pense assister à des festivités mais très vite il est témoin du jeu macabre mis en place par un fou. Les personnages de ce thriller se retrouvent en effet emprisonnés dans la toile d'un certain O'Nyme. Une fois cette réalité comprise, s'installe alors le doute et la paranoïa. Les personnages s'observent, se dévisagent et se soupçonnent.

Chaque invité est rattrapé par les fantômes de son passé. S'engage alors un combat intérieur où se mélangent l'angoisse et les remords. La peur conduira à la dissolution des masques de bienséance. L'angoisse grandissante conduira en effet les personnages à se dévoiler, faisant apparaître sous les yeux des spectateurs des monstres d'égoïsme. Malgré leurs similitudes, ils ne seront pas moins indignés par les crimes de leurs compagnons d'infortune.

Dans le dernier acte, les survivants rongés par la terreur sombrent dans le mutisme. Ce silence écrasant se fera petit à petit omniprésent. Et chacun deviendra tour à tour victime potentielle ou meurtrier en puissance. Le comédien saura faire transpirer les instincts primitifs de son personnage, lorsque celui-ci en viendra à défendre sa propre vie tel un animal traqué. Le public comprendra que malgré sa prétendue humanité, l'homme n'est jamais loin de la bête, il est prêt à tout pour survivre.

Le jeu ultra réaliste et la scénographie, appuyés par un subtil jeu de lumières, feront croître une tension palpable. Celle-ci se resserrera tel un cocon autour du public. Le décor moderne et aseptisé soulignera l'ambiance glaciale de la pièce et rappellera l'aspect calculateur et machiavélique de ce mystérieux monsieur O'Nyme. Tout sera mis en place pour que le public se sente lui aussi menacé, voire accusé.

La musique, jouée sur scène par une pianiste, sera issue du répertoire classique et agrémentée de compositions personnelles. Elle constituera une ambiance musicale discrète et donnera du relief à la pièce.

Distribution
Mise en scène : Vincent Brayer, assisté de Elena Avdija
Comédiens Philippe Lombard: Cédric Adrover
Marie, la femme de Roger: Alexandra Bauduin
Le Juge Malgrave: Samuel Bendahan
Tania Martone: Amandine De Dea
Emilie Brent: Sherine Gamgoom
Vera Claytone: Simone Honegger
Le Général Mac Enzie: Sami Jannin
Roger: Yves Londono
William Blore: Sébastien Monachon
Le Docteur Lewis: Yasmine Saegesser
l'Apparition: Trân Tran
Scénographie : Consuello Lopez, Aymone Kaenzig, Trân Tran, Rosalie Vasey, Vincent Brayer
Eclairage : Yan Godat
Maquillage : Laure Valentini
Musique : Olivia Studer

Représentations
Salle Polyvalente de l'EPFL
Du jeudi 26 avril au samedi 5 mai 2007
relâche lundi et mardi.
Spectacle 20h, dimanche 18h.